• Auteur(s)

  • Victor Hugo
  • Mise en scène

  • Yves Beaunesne

Distribution

Elsa Guiet, François Deblock, Thierry Bosc, Jean-Christophe Quenon, Noémie Gantier, Fabienne Lucchetti, Marine Sylf, Guy Pion, Maximin Marchand, Zacharie Feron, Anne-Lise Binard

Résumé

Ruy Blas est un drame romantique de Victor Hugo, en cinq actes, et en vers (alexandrins) où des personnages soumis à un destin fatal tentent vainement d’y échapper. L’action se déroule dans l’Espagne de la fin du XVIIe siècle, sur plusieurs mois. Le héros de ce drame romantique, Ruy Blas, déploie son intelligence et son éloquence, tant pour dénoncer et humilier une oligarchie accapareuse des biens de l’État que pour se montrer digne d’aimer la reine d’Espagne. Mais cette voix du peuple, éprise de justice, éclairée par l’amour, est prisonnière d’une livrée de valet et d’un maître attaché à perdre la réputation de la Reine en lui donnant son laquais pour amant.

Pourquoi faut-il voir cette pièce ?

La pièce de Victor Hugo est moins connue que sa libre adaptation cinématographique (La Folie des Grandeurs) avec Louis de Funès et Yves Montand ; c’est donc « l’or, mon seignor ! » de redécouvrir ce magnifique drame en alexandrins, qui n’est d’ailleurs pas exempte de touches burlesques. La mise en scène d’Yves Beaunesne est un vrai régal pour les yeux et les oreilles : invité à monter une pièce à la « force populaire » à l’occasion des Fêtes nocturnes de Grignan, il choisit cette œuvre de jeunesse, qui, bien que se déroulant en Espagne, apparaît comme une métaphore brillante de la politique française. Pas besoin d’une scénographie complexe : la cour du château, les costumes d’époque et la musique composée par Camille Rocailleux suffisent à entraîner les heureux spectateurs dans cette intrigue politico-amoureuse à la fois triviale et d’une grande solennité. François Deblock et Noémie Gantier, anciens élèves de Beaunesne, incarnent le couple tragique avec toute la fougue de leur jeunesse.

Tournage

Production La Compagnie des Indes, diffusion France Télévisions. Réalisation Simranjit Singh, enregistré au Château de Grignan, 2019.