Distribution

Dominique Blanc (Phèdre), Éric Ruf (Hippolyte), Pascal Greggory (Thésée), Michel Duchaussoy (Théramène), Christiane Cohendy (Oenone), Marina Hands (Aricie), Nathalie Bécue (Panope), Agnès Sourdillon (Ismène)

Résumé

Phèdre, maudite par les dieux, tombe passionnément amoureuse de son beau-fils Hippolyte. Lorsque la mort de son époux Thésée est annoncée, Phèdre révèle ses sentiments. Ce terrible aveu aura des conséquences funestes à la suite du retour inattendu de Thésée.

Pourquoi faut-il voir cette pièce ?

« Il y a tout dans Phèdre : les ravages du désir et de sa répression, la mise à sac de tous les tabous. Et ce coup de génie qui consiste à dire l'impossibilité de dire. […] les dieux ici sont présents et absents. Ils ne se manifestent jamais directement, mais toujours dans l'intériorité des personnages. C'est ce tour de force qui opère ici l'idéal de l'esthétique classique, la synthèse du merveilleux et du vraisemblable. Mais ce qui m'intrigue et me passionne, c'est la façon dont ces mythes grecs qui nous forgent, et dont Racine en son siècle a repris le flambeau, nous parlent encore. » Patrice Chéreau

Tournage

Coproduction ARTE France, Azor Films, Ina, Love Streams, Odéon-Théâtre de l'Europe, RuhrTriennale. Enregistré en avril 2003 à l'Odéon-Théâtre de l'Europe aux Ateliers Berthier