Le triomphe de l'amour

Distribution

Julien Alembik, Laurent Caron, François Clavier, Yann Lheureux, Nicolas Maury, Pierre Moure, Airy Routier

Résumé

Dans cette comédie de Marivaux, l’on voit une princesse nommée Léonide se déguiser en homme et s’introduire dans une maison avec l’idée de se faire aimer de tous ses occupants. Aimer ? Oui, il s’agit véritablement que le vieux philosophe, sa soeur et un jeune homme qui vivent là éprouvent pour elle de l’amour. Suite à diverses péripéties, intrigues et rebondissements, Arlequin venant aussi mêler son grain de sel à l’affaire, Léonide parvient à ses fins : d’où le Triomphe… Une fois de plus, Marivaux joue sur les quiproquos et les travestissements, rendant ainsi plus troubles les limites entre les deux sexes, comme si décidément il ne fallait pas se fier aux apparences.

Pourquoi faut-il voir cette pièce ?

PRINCESSE NICOLAS MAURY : L'originalité de la mise en scène de Galin Stoev, c'est de porter le travestissement au sommet avec une distribution entièrement masculine. Le rôle principal, celui de la princesse Léonide, est incarné par Nicolas Maury qui compose, minaude, cabotine, incarne un personnage manipulateur à souhait. L'intrigue, qui avouons-le est plutôt abracadabrantesque, est rendue plus lisible par l’acteur qui casse la baraque scénique, tantôt jeune homme dévoré de passion, tantôt menteuse éhontée, parfois drag queen de première. Et par conséquent, une pièce qui traite aussi de la question de l'identité sexuelle.

Tournage

Coproduction Théâtre Vidy-Lausanne, Théâtre de Liège, TGP CDN de Saint-Denis, Fingerprint Asbl Compagnie Galin Stoev, La Compagnie des Indes - Réalisateur Julien Condemine - Théâtre Gérard Philipe, CDN de Saint-Denis - 2013

Compléments video