Distribution

Pierre Arditi, Agnès Sourdillon, Olivier Ythier, Christian Bouillette, Martine Thinières, Gilles David, Thierry Gibault, Daniel Delabesse

Résumé

Afin d’avoir la meilleure épouse au monde, qui ne le trompera jamais, Arnolphe a élevé sa pupille, Agnès, sans éducation et dans l’ignorance de l’amour. Mais celle-ci, qui voit Arnolphe comme un père et non comme un futur époux, tombe amoureuse d’un jeune homme, Horace, et cherche à échapper à l’emprise de son tuteur. En 1662, le 29 janvier, Molière se marie avec Armande Béjart ; le 26 décembre, il présente L’Ecole des femmes qui sera la seule création de cette année ! C’est le plus grand succès que connaîtra Molière. Le succès de la pièce et le déchaînement des esprits à son encontre est bien le signe que ce n’est pas une réussite ordinaire, mais l’avènement d’une forme nouvelle en rupture avec l’ordre ancien.

Pourquoi faut-il voir cette pièce ?

ARDITI, PREMIER DE LA CLASSE ! La mise en scène de Didier Bezace est un spectacle au dessin très pur dont on retiendra l'interprétation de Pierre Arditi. Placés sur une plate-forme étroite et suspendue, qui tient un peu du ring de boxe, les comédiens livrent un combat autant comique que tragiquement inéluctable. La mise en scène que propose Didier Bezace marque un tournant : tout est repensé à partir de l’hypothèse qu’Horace, Agnès et Chrysalde agissent de concert pour faire échouer le projet de mariage d’Arnolphe. On n’est plus dans le quiproquo et ses effets comiques attendus, mais dans une construction plus sombre où le surveillant est surveillé. Une Ecole ambitieuse et novatrice, une réussite !

Tournage

Coproduction Arte France, La Compagnie des Indes, Théâtre de la Commune - Réalisateur Don Kent - Cour d'honneur du Palais des Papes, Avignon - 2001

Compléments video