Antigone d'Anouilh

Distribution

Barbara Schulz, Robert Hossein, Bernard Dhéran, Pierre Dourlens, Julie Kapour, Elsa Mollien, Julien Mulot, Bruno Henry, Claudia Fanni, Dominique Roncero, David Loyola

Résumé

La pièce est inspirée du mythe antique d'Antigone mais est réécrite par Anouilh dans le contexte de la Seconde Guerre mondiale et de l'Occupation nazie. Contrairement à Sophocle qui mettait en scène la lutte des hommes contre les dieux et le destin, Anouilh humanise le vain combat de ses personnages, les forces en présence étant tout ce qu'il y a de plus humaines : l'hypocrisie, l'égoïsme et l'orgueil.

Après la mort de son père Œdipe, Antigone revient à Thèbes où elle se trouve confrontée à une nouvelle et cruelle épreuve. Ses deux frères Étéocle et Polynice se disputent le trône et finissent par s’entretuer. Son oncle Créon prend le pouvoir, ordonne des funérailles solennelles pour Étéocle et refuse que soit donnée une sépulture à Polynice, coupable à ses yeux d’avoir trahi sa patrie. Antigone décide de braver cet interdit au risque de sa vie. Elle sera condamnée à être emmurée vivante pour avoir jeté quelques poignées de terre sur la dépouille de son frère. Antigone, c'est la tragédie des oppositions, la lutte de l'État contre la famille, le respect universel contre l'amour personnel, la vie contre la mort. Créon et Antigone sont inébranlables dans leurs convictions personnelles, convaincus de faire le bien. L'un comme l'autre seront responsables de la tragédie.

Pourquoi faut-il voir cette pièce ?

« La mise en scène de Nicolas Briançon fait office de référence avec une scénographie inspirée du théâtre antique et par l’humanité vibrante qui se dégage de ses acteurs. Portée par une Barbara Schulz bouleversante, Antigone semble toujours sur le point de convaincre Créon et de renverser le mythe.» Théâtral magazine

« Barbara Schulz, une grande tragédienne. » Le Canard enchaîné

« Robert Hossein est formidable. » Le Figaro Magazine

Tournage

Production COPAT - Réalisation Vitold Grand’Henry - filmé en mai 2003 au Théâtre Marigny

Compléments video