René de Obaldia

  • 51 min

Résumé

René de Obaldia nous a quittés à 103 ans le 27 janvier 2022. Ce fils de diplomate, né à Hong-Kong en 1918, est devenu l’un des auteurs de théâtre français les plus joués au monde, ses pièces étant traduites dans plus de 28 langues.

D’abord romancier et poète, il débute sa carrière de dramaturge tardivement à plus de 40 ans avec Génousie, que Jean Vilar monte en 1961 au Théâtre National Populaire. Puis après Le Satyre de la Villette, ce sera Du vent dans les branches de Sassafras, un western avant-gardiste créé par Michel Simon en 1965 et repris en 1981 par Jean Marais.

C’est d’ailleurs la caractéristique de son théâtre : entre fantastique, humour et originalité, il se classe aux côtés des oeuvres des plus grands auteurs du siècle comme Giraudoux, Ionesco, Jarry ou Queneau selon les propres mots de Jérôme Garcin. René de Obaldia était académicien depuis 1999.

Ce documentaire tourné grâce à Gildas Leroux, fondateur de la société de production La Compagnie des Indes, nous emmène dans l’univers de cet artiste hors du commun : sa vie bien sûr, ses rencontres avec des personnages clés de notre histoire, mais surtout on découvre le processus de création d’un homme d’exception. Indispensable.

Tournage

Coproduction La Compagnie des Indes, Doc & Roll films productions, avec la participation de France Télévisions, un film de Stéphane Haskell, 2010